Allez voir « Polisse »

22h15 hier soir, la lumière se rallume doucement dans la plus grande salle du Forum des Halles pendant que le générique de fin défile, dans un silence presque total. Le public est scotché dans les fauteuils. Deux heures viennent de s’écouler où nous avons partagé une année de tensions, d’action, d’auditions, de nausées, de franches rigolades, de crises de nerfs, d’élans d’amitié, de détresses humaines, de familles blessées, des regards d’enfants heureux malgré tout et d’adolescents souvent paumés.

Cerise sur le gâteau, Maïwenn entre dans la salle, inquiète de savoir pourquoi le public se déplace si nombreux pour voir son film. Les réponses fusent: les acteurs (JoeyStarr mais les autres aussi), le sujet, l’affiche… Pourquoi ils ont aimé ce soir: l’absence de parti pris, les qualités cinématographiques, les acteurs formidables.

J’allais voir ce film avec à la fois un grand intérêt, comme à chaque fois qu’un film parle de notre travail ou du travail de nos collègues, avec des acteurs que j’aime beaucoup (Marina Foïs est exceptionnelle ici encore) et quelques inquiétudes (Joeystarr en flic je n’y croyais pas trop). J’en suis ressorti – et je le suis toujours ce matin – sous le charme, estomaqué, presque retourné.

On y retrouve ce pourquoi on fait ce genre de métiers: le service du public, le contact avec la vraie vie et l’impact concret que l’on peut avoir sur la vie des gens, le travail en équipe, la richesse des relations en général et peut-être le goût pour une matière à la fois technique et humaine. Mais ce film est encore plus riche que cela, un véritable travail d’observation sur l’humain et la société aujourd’hui, au travers du prisme de ce groupe de la brigade de protection des mineurs, fictionnel et en même temps tellement réaliste.

Si vous devez voir un film en ce moment, c’est celui-ci, vous ne le regretterez pas.

Note pour mes lecteurs habituels: le scénario n’est pas centré sur les aspects numériques de ce travail de policiers d’une brigade de protection des mineurs, même s’ils sont évoqués. N’y allez donc pas pour ça, mais réellement pour voir un très beau film sur ces métiers et notre société.

%d blogueurs aiment cette page :