Ne rappelez pas les inconnus qui vous appellent depuis un 0899…

Complément du 26/08/2012 13:32

Autre type de manœuvre assez « subtile » que l’on peut rencontrer pour vous inciter à appeler ces numéros en 0899XXXX, l’envoi de SMS comme dans l’exemple ci-contre que je viens de recevoir. Vous noterez que le SMS provient d’un numéro GSM banal (en 07, la nouvelle tranche de numérotation des mobiles) et non pas d’un numéro court ou d’un numéro en 089X. Ici, l’astuce consiste à vous dire que vous avez gagné un chèque et vous laisser supposer qu’il pourrait avoir un montant de 5000 euros (notez le point d’interrogation). Toutes les personnes qui témoignent n’ont gagné que quelques centimes d’euros, même pas payés par le prix de la communication. Encore une fois, il ne faut pas rappeler les numéros de ce type-là dans ces conditions, pour la bonne et simple raison qu’on ne doit pas en France payer pour participer à un jeu concours et les sommes liées à un tel numéro surtaxé vont bien au-delà du partage du coût de la communication.

Le message de cet article est assez simple: il ne faut jamais rappeler un appel depuis un numéro inconnu en 0899… même si on vous laisse un message vocal !

Le principe est lui aussi assez simple: des services fictifs sont montés, un numéro surtaxé obtenu auprès d’un opérateur avec un contrat en bonne et due forme et les victimes reçoivent ensuite des appels depuis le numéro. Parfois il n’y a personne au bout du fil, parfois une bande enregistrée. Sur les quelques milliers d’appels (dont le coût est ridicule pour celui qui les a émis), certaines victimes rappellent avec autant de fois 1,34€ et 0,34€/min sur la facture, d’où le nom d’appels à rebond ou ping call qui est donné à ce type de spam vocal. Je fais ici référence à ce qui se pratique en France, d’autres tranches de numéros surtaxés existent dans les autres pays: voir cet article de Wikipédia Premium-rate telephone number.

Les numéros surtaxés ont des usages parfaitement légitimes et permettent – depuis des dizaines d’années maintenant – de payer pour un service auquel on accède par téléphone. C’est simple, ça évite de donner son numéro de carte bancaire ou son nom, que l’on appelle un service de renseignement, un numéro de téléphone « coquin » ou une « voyante », un service d’assistance technique parfaitement légitime… La seule obligation est d’avertir le consommateur du prix de la communication (petit message au début) et d’offrir évidemment le service qu’il attend.

Dans les cas que j’évoque ici, il n’y a aucun service au bout du fil, parfois il est simulé et on vous incite par une manœuvre qui pourrait être qualifiée de frauduleuse à contacter ce service. On doit avoir une raison objective d’appeler un numéro surtaxé et le simple fait de recevoir un appel depuis ce genre de numéro ne sera jamais une bonne raison. Il est possible que votre numéro ait été collecté à cette fin pour que vous soyez prospecté, mais il est tellement plus simple de fabriquer automatiquement des listes de numéros, le nombre de combinaisons étant limité.

Note: la même technique existe avec l’envoi de SMS faisant la publicité de ce même type de services (ou des numéros SMS Premium), et suit le même principe.

Si vous recevez un appel depuis un tel numéro, comme pour les spams par SMS, il est possible de les signaler au 33700. Il ne vous en coûtera rien depuis Orange, SFR ou Bouygues Télécom qui sont partenaires dans la gestion de ce service de signalement, et le coût est celui d’un SMS normal depuis les autres opérateurs français. Suite aux signalements, des vérifications sont effectuées sur les services offerts et s’ils sont identifiés comme frauduleux, le contrat peut être rompu.

Enfin, plusieurs sites vous donnent des informations sur les méthodes pour bloquer certains appels, par exemple cet article de commentcamarche.net.

Le sujet que j’évoque ici n’est pas nouveau, j’en suis bien conscient, mais il continue de proliférer et il est important de faire circuler l’information.

Que fait le régulateur ?

Alex Archambault me signale sur Twitter (@AlexArchambault) que l’ARCEP a pris très récemment une décision importante. Elle est téléchargeable sur le site de l’ARCEP et date du 17 juillet 2012. En particulier, avec effet immédiatement, il est interdit d’utiliser un numéro en 089X comme identifiant d’appel, justement pour éviter ce type de pratiques. A suivre donc !

%d blogueurs aiment cette page :